MO

entre nous, j’ai un aveu à vous faire…aujourd’hui j’ai pleins de mots dans la tête, pas d’images, ni de musique, des combinaisons de mots qui me hantent. Comme une espèce de lassitude d’images, un besoin de me réfugier dans les mots. Cette histoire évoque pour moi le besoin d’etayer mon quotidien, comme si la fragilité de celui-ci avait besoin de mots pour être consolidé. Je fais donc une pause d’images, ou de photos et me laisse allée avec eux…